PadoTestPlus_Homeslider.jpg

Aa diagnostic de sérotype pour éviter des antibiotiques supplémentaires.

L’iai PadoTest Plus est un test supplémentaire pour la détection des sérotypes d’Aa. L’iai PadoTest Plus permet d’éviter une prise d’antibiotiques inutile en fonction des résultats du test.

L’iai PadoTest Plus est un test supplémentaire pour la détection des sérotypes d’Aggregatibacter actinomycetemcomitans.
Étant donné que cette bactérie est catégorisée en plusieurs sérotypes possédant différents degrés de virulence,
l’iai PadoTest Plus permet d’éviter une prise d’antibiotiques inutile en fonction des résultats du test.
.

Simple d'utilisation

Veuillez trouver ici la 
procédure d'échantillonnage
expliquée étape par étape.

Consulter

Kit gratuit

 

Commander

Événements + formations continues (CME)

 

Rencontrez-nous !

Nomenclature Filifactor alocis (Fa)
Caractéristiques Anaérobie extrêmement difficile à cultiver, Gram positif
Pathogénicité Hautement pathogène
Facteurs de virulence 15 protéases différentes, Microbial Surface Components Recognizing Adhesive Matrix (MSCRAMMs), F. alocis complement inhibitor (FACIN)
Présence

Présent dans des prélèvements sous-gingivaux dans les cas de parodontite chronique (PC) et de parodontite agressive généralisée (PAG) et associé à la perte de tissu de soutien. Filifactor alocis (Fa) est la cause d'inflammations chroniques et induit la production de cytokines pro-inflammatoires menant à l'apoptose de cellules épithéliales gingivales. En comparaison aux représentants Pg, Td, Tf décrits comme « complexe rouge » dans la littérature et qui sont associés au plus haut point à des maladies parodontales, Fa présentait la troisième prévalence dans un groupe de patients PAG et la deuxième prévalence dans le groupe des patients PC. Fa se trouve principalement dans les régions du biofilm qui provenaient de la partie centrale, voire apicale de la poche (Schlafer, 2014).

Fa est toujours étroitement lié à d'autres germes parodontaux et présente par exemple une relation symbiotique avec Pg pouvant aboutir à un accroissement structurel du biofilm.
Traitement Antibiotique choisi : Métronidazole
Littérature

Aruni, A.W., Roy, F. and Fletcher, H.M., 2011. Filifactor alocis Has Virulence Attributes That can Enhance Ist Persistence under Oxidative Stress Conditions and Mediate Invasion of Epithelial Cells by Porphyromonas gingivalis. Infection and Immunity, 79 (10), 3872-3886.

Aruni, W., Chioma, O. and Fletcher, H.M., 2014. Filifactor alocis: The Newly Discovered Kid on the Block with Special Talents. Journal of Dental Research, 93 (8), 725-732.

Aruni, W., Mishra, A., Dou, Y., Chioma, O., Hamilton, B.N. and Fletcher, H.M., 2015. Filifactor alocis- a new emerging periodontal pathogen. Microbes and Infection, 17 (7), 517-530.

Jusko, M., Miedzak, B., Ermert,D., Magda, M., King, B.C., Bielecka, E., Riesbeck, K., Eick, S., Potempa, J. and Blom, A.M., 2016. FACIN, a Double-Edged Sword oft he Emerging Periodontal Pathogen Filifactor alocis: A Metabolic Enzyme Moonlighting as a Complement Inhibitor. Journal of Immunology, 197, 3245-3259.

Schlafer, S., 2014. Filifactor alocis-der noch unterschätze Parodontitis-Keim in der Zahnfleisch-tasche. Zahnmedizin Report, 9:3.


 

Nomenclature

Prevotella intermedia (Pi)

Caractéristiques

Anaérobie obligatoire à Gram négatif

Pathogénicité

Très pathogène

Facteurs de virulence

Exopolysaccharides (EPS)
Protéase à cystéine (Interpain A)

Présence

Est détecté comme (co-)agent pathogène d'infections généralement mixtes et dentoalvéolaires. Est également désigné comme germe marqueur précoce qui crée le milieu anaérobie nécessaire pour la colonisation des germes parodontaux principaux par l'intermédiaire de la métabolisation des sucres résiduels dans le sulcus ou dans la poche parodontale qui se forme. Pi utilise des hormones stéroïdiennes comme facteurs de croissance, de telle sorte qu'il peut apparaitre fréquemment chez les femmes enceintes.

Traitement

En présence d'un taux bactérien élevé, il n'est pas possible de traiter Pi au moyen d'un détartrage/surfaçage radiculaire. Les préparations de nitroimidazole (p. ex. le métronidazole) sont les antibiotiques conseillés. Sporadiquement, on constate des résistances à la pénicilline dues à la pénicillinase ; en outre, les antibiotiques ß-lactames efficaces en cas d'anaérobies (p. ex. la pénicilline G, l'ampicilline, l'amoxicilline) conviennent bien. L'efficacité de la clindamycine (résistances) et des tétracyclines est variable ; les aminoglycosides sont toujours inefficaces.

Littérature

Potempa, M., Potempa, J., Kantyka, T., Nguyen, KA., Wawrzonek, K., Manadhar, S.P., Popadiak, K., Riesbeck, K., Eick, S. and Blom, A.M., 2009. Interpain A, a Cysteine Protease from Prevotella intermedia Inhibits Complement by Degrading Complement Factor 3. PLoS Pathogens, 5 (2), e1000316.

Riggio, M.P., Lennon, A. and Roy, K.M., 1998. Detection of Prevotella intermedia in subgingival plaque of adult periodontitis patients by polymerase chain reaction. Journal Periodontal Research, 33 (6), 369-376.

Yamanaka, T., Yamane, K., Furukawa, T., Matsumoto-Mashimo, C., Sigimori, C., Obata, N., Walker, C.B., Leung, K.P. and Fukushima, H., 2011. Comparision oft he virulence of exopolysaccharide- producing Prevotella intermedia to exopolysaccharide non- producing perodontoipathic organism. BMC Infection Disease, 11, 228-237

Nomenclature

Treponema denticola (Td)

Caractéristiques

Spirochètes courts, en anaérobie stricte, à Gram négatif

Pathogénicité

Très pathogène

Facteurs de virulence

Protéases détruisant les tissus, hyaluronidases, phosphatases et phospholipases.  Stimule la formation de l'IL-1 alpha et du TNF- alpha.

Présence

Est lié à la destruction parodontale (parodontite avancée), gingivite/parodontite nécrosante, ulcérante.

Traitement

Est utile en tant que marqueur lors de l'évaluation de l'efficacité du traitement (détartrage/surfaçage radiculaire) dans le cadre de poches réfractaires. Si nécessaire, l'antibiotique conseillé est le métronidazole ou l'ornidazole.

Littérature

Asai, Y., Jinno, T., Igarashi, H., Ohyama, Y. and Ogawa, T., 2002. Detection and Quantification of Oral Treponemes in Subgingival Plaque by Real-Time PCR. Journal of Clinical Microbiology, 40 (9), 3334-3340.

Dashper, S.G., Seers, C.A., Tan, K.H. and Reynolds, E.C., 2011. Virulence Factors oft he Oral Spirochete Treponema denticola. Journal Dent. Research, 90 (6), 691-703.

Pandit, N., Gugnani, S., Sushil, D. and Bali, D., 2016. Treponema denticola: A teammate in periodontal progression. Journal of ICDRO, 8 (1), 58-62.

Sela, M.N., 2001. Role of Treponema denticola in periodontal diseases. Crit Rev Oral Biol Med, 12 (5), 399-413.

Nomenclature

Porphyromonas gingivalis (Pg)

Caractéristiques

Anaérobie stricte à Gram négatif

Pathogénicité

Hautement pathogène

Facteurs de virulence

Protéases associées à la membrane, qui peuvent par exemple cliver le fibrinogène, ce qui provoque des saignements lors du sondage, libère de l'hémine et du fer et provoque simultanément, en tant que source alimentaire, la multiplication du germe. Lipopolysaccharides, exopolysaccharides, OMP (Outer membrane Proteins), collagénases, Trypsin-like Protease, gélatinase, aminopeptidase.

Présence

Le germe ne fait pas partie de la flore buccale « normale » ; la défense immunitaire n'est pas en mesure de contrôler entièrement l'infection. Il colonise le parodonte de manière plus uniforme que A. actinomycemtemcomitans, qui apparait plutôt à des endroits précis.

Traitement

Peut généralement être éliminé au moyen d'un surfaçage radiculaire. Si, suite à ce traitement, il est tout de même détecté, il convient d'effectuer une réintervention comprenant un curetage ou une intervention chirurgicale. Si Pg et Aa apparaissent en grandes quantités, des antibiotiques doivent être prescrits en plus du détartrage/surfaçage radiculaire. L'antibiotique conseillé est le métronidazole ou la combinaison ornidazole et amoxicilline.

Littérature

How, K.Y., Song, K.P.and Chan, K.G., 2016. Porphyromonas gingivalis: An Overview of Periodontopathic Pathogen below the Gum Line. Frontiers in Microbiology, 7 (53).

Lyons, S.R., Griffen, A.L. and Leys, E.J., 2000. Quantitative Real-Time PCR for Porphyromonas gingivalis and Total Bacteria. Journal of Clinical Microbiology, 38 (6), 2362-2365.

Mysak, J., Podzimek, S., Sommerova, P., Lyuya-Mi, Y., Bartova, J., Janatova, T., Prochazkova, J. and Duskova, Jana, 2014. Porphyromonas gingivalis: Major Periodontopathic Pathogen Overview. Journal of Immunology Research, ID 476068, 8.

Service

Appellez-nous pour obtenir des conseils personnalisés et compétents:

Tel.: 0041 32 685 54 62

Hotline gratuite: 00800 32 32 62 62

Livraison gratuite

Profitez de notre renvoi postal gratuit en Europe pour le kit de test iai PadoTest.

100% qualité

Les experts d'IAI AG travaillent selon les normes de sécurité les plus élevées dans un laboratoire moderne et performant.

J'ai lu et j'accepte les Termes et conditions et la Politique de confidentialité

Ce site internet utilise des cookies

Nous voulons vous offrir le meilleur service possible. A cet effet, nous enregistrons des informations sur votre visite dans des cookies. En utilisant ce site Web, vous acceptez l'utilisation de cookies. Vous trouverez ici des informations détaillées sur l'utilisation des cookies sur ce site Internet :

Politique de confidentialité